Electra Radio The Rock And Dance Radio - Webradio Rock Electro

...
Rock & Dance
ID: 572Oasis Angleterre

Oasis est un groupe de musique rock anglais originaire de Manchester. Le groupe s'est formé en 1991 et a été l'un des groupes britanniques connaissant le plus de succès pendant les années 1990.

Membres

  • Liam Gallagher - chant (1991- )
  • Noel Gallagher - guitare et principal compositeur (1991- )
  • Gem Archer - guitare (1999- )
  • Andy Bell - basse (1999- )
  • Zak Starkey - batterie (2004- )

 

Anciens Membres

  • Paul « Bonehead » Arthurs - guitare (1991-1999)
  • Paul « Guigsy » McGuigan - basse (1991-1999)
  • Tony McCaroll - batterie (1991-1995)
  • Alan White - batterie (1995-2004)

 

Biographie

 

Premières années et percée

Le 18 mai 1991 Liam Gallagher (19 ans) remplace le chanteur du groupe mancunien Rain (nommé ainsi d'après le nom d'une face B des Beatles) qui devient Oasis, deux groupes portant déjà le patronyme Rain (l'un à Liverpool, l'autre à Basingstoke). L'origine de ce nom a fait l'objet de nombreuses explications, et les membres du groupe ont tendance à en trouver une différente à chaque interview. En fait, le nom est apparu en hommage au Swindon Oasis, une salle de concert. Première apparition live au Boardwalk de Manchester, en première partie de Sweet Jesus. Noel Gallagher (24 ans), accompagné des Inspiral Carpets avec lesquels il traverse la planète en tant que roadie et guitar tech, est venu admirer son frère. Le groupe lui offre l'opportunité de devenir manager, il se propose comme guitariste - et demande déjà les pleins pouvoirs. À la répétition hebdomadaire d'Oasis au Boardwalk, Noel dévoile ses propres chansons, dont Live Forever. Le groupe l'embauche avec enthousiasme. Il prend en charge la direction artistique et l'écriture des morceaux.

Après deux années de répétitions et de concerts dans la région de Manchester, Oasis signe sur le label Creation Records grâce au président du label Alan McGee en août 1993. Leurs premières chansons sorties en singles sont Supersonic et Shakermaker au printemps 1994. Les deux entrent au Top 40 aux Royaume-Uni et attirent l'attention du public et de la critique. Oasis devient la nouvelle sensation indie du moment, doublée d'une réputation sulfureuse s'inscrivant dans la tradition rock'n'roll : hôtels dévastés, drogues, bagarres diverses… notamment entre les deux frères Liam et Noel, ce qui causera de nombreux problèmes au groupe par la suite. En route vers leur premier concert à l'étranger, prévu à Amsterdam en première partie de The Verve, le groupe (sauf Noel) est impliqué dans une bagarre à bord du ferry. Oasis n'est pas autorisé à débarquer et est renvoyé fissa en Angleterre. Le groupe part en Cornouailles enregistrer son premier album en compagnie de Mark Coyle au studio Sawmills.

Le groupe sort son premier single Supersonic le 11 avril 1994, il se classe à la 31ème place des charts britanniques. La réelle percée survient avec le succès de Live Forever au Royaume-Uni : le titre atteint le Top 10 et reste un an dans le classement des meilleures ventes. Le premier album sort fin août 1994 : avec 150 000 exemplaires écoulés en trois jours Definitely Maybe devient le premier album le plus vendu de l'histoire musicale britannique et entre directement à la première place des charts.

En septembre 1994 pour leur première véritable tournée américaine, Noel quitte le groupe à Los Angeles après un show catastrophique (groupe trop souvent défoncé, provocations de Liam…). Il ne supporte plus d'être le seul responsable du destin et des obligations d'Oasis et fuit sans laisser de traces vers San Francisco avec la recette des concerts. Le management londonien s'affole. Mais c'est une fan, qui l'a reconnu dans la rue, qui s'occupe pendant quelques jours d'un Noel au bout du rouleau, l'aidant à reprendre confiance en lui et en l'avenir du groupe. Noel écrit deux nouvelles chansons pendant ce périple solitaire dont le morceau acoustique Talk Tonight. Après quinze jours, il rejoint finalement le groupe pour finir la tournée américaine.

Le single Whatever sort au Royaume-Uni le 16 décembre 1994, les ventes culminent à 350 000 exemplaires. Seul East 17 empêchera Oasis d'obtenir le titre envié de single n°1 de Noël.

En mai 1995 Alan White - batteur d'Idha, une artiste folk signée chez Creation records - également frère de Steve White (batteur de Paul Weller), prend la place de batteur après le départ forçé de Tony McCarroll, suite à une bagarre avec Liam dans un hôtel parisien. Première apparition dans l'émission Top of the Pops. Le 8 mai, Oasis investit les studios de Rockfield, au Pays de Galles, en compagnie de son producteur fétiche Owen Morris pour enregistrer son deuxième album. Un soir, Liam déboule avec trente ivrognes rencontrés au hasard des bars locaux du coin. Noel les découvre quelques heures plus tard jouant avec ses guitares à 10 000 livres. Il vire tout le monde, son frère y compris, à coups de batte de cricket puis part passer une semaine de repos à Jersey en compagnie du footballeur Graeme Le Saux.

 

Le sommet de la célébrité

Courant 1995, les médias pimentent l'actualité musicale en entretenant une rivalité fictive entre Oasis et Blur, particulièrement quand ces derniers décident de sortir un nouveau single en même temps qu'Oasis. Les deux groupes se partagent un succès très important au Royaume-Uni, l'affrontement verbal dégenère avec les déclarations de Noel souhaitant voir le chanteur et le bassiste de Blur « crever du sida ». Finalement Country House de Blur se vend à 274 000 exemplaires et devance de peu le Roll With It d'Oasis.

En Octobre 1995, Oasis sort son deuxième album (What's the Story) Morning Glory ?, un succès mondial avec 18 millions de disques vendus. Au Royaume-Uni les exemplaires se vendent encore plus rapidement que ceux de l'album Bad de Michael Jackson. On rentre dans l'Oasismania, période faste pour le groupe qui va monopoliser toute l'attention de la presse britannique puis internationale. Le groupe donne deux concerts mémorables à Earl's Court (Londres) en novembre, qui rassemble 40 000 personnes. Du deuxième album d'Oasis seront extraits trois hits: Some Might Say (leur premier single numéro 1 au Royaume-Uni), Wonderwall, et Don't Look Back in Anger début 1996. Les tournées sold out s'enchaînent, le groupe passe en rotation lourde sur MTV et Wonderwall est sur toutes les lèvres. Deux concerts sont donnés devant 80 000 mancuniens à Maine Road, stade du Manchester City Football Club dont les frères Gallagher sont inconditionnels. Dans la foulée, le management annonce des mega concerts pour l'été à Loch Lomond et Knebworth Park, tous complets en moins d'une journée : l'opérateur téléphonique British Telecom estime que 5% de la population britannique a tenté d'obtenir un billet pour ces concerts.

Le groupe atteint donc son apogée avec les deux concerts du 10 et 11 août 1996 à Knebworth Park, qui ont rassemblé en tout 250 000 personnes. John Squire (ex guitariste des Stone Roses) est invité sur Champagne Supernova et la reprise habituelle des Beatles I Am The Walrus, le concert du 11 est retransmis sur BBC Radio 1 et dans presque tous les pays du monde. Deux semaines plus tard, Liam annule sa prestation au prestigieux Royal Albert Hall de Londres pour un MTV Unplugged, prétextant une angine : Noel assure le chant durant tout le concert, les médias commencent à parler de séparation. Début septembre, après un début de tournée américaine chaotique qui voit Liam de nouveau absent, les comptes se règlent à coups de poings dans un hôtel de Charlotte : la tournée (comprenant des dates en Europe et en Australie) est annulée, Noel rentre précipitamment au Royaume-Uni sans le reste du groupe qu'il annonce « fini ». On apprend courant octobre qu'ils ont tous décidé de retravailler ensemble en vue d'un nouvel album. Celui ci sera enregistré début 1997 aux studios Air et Abbey Road de Londres.

 

La fin de l'Oasismania et le renouveau

En août 1997, leur très attendu troisième album, Be Here Now, connaît un important succès (7 millions de copies écoulées dans le monde), mais moindre que les deux précédents. L'accueil des critiques est très favorable. Mais il s'avère que, pour les fans du monde entier, l'album devient facilement lassant, et certains montreront du doigt le dernier né de Noel Gallagher. Les critiques retournent leur chemise, descendent l'album, contrastant avec un groupe toujours aussi sûr de lui. La presse britannique fait d'Oasis sa proie favorite, l'engouement autour du disque retombe comme un soufflet après quelques semaines. La tournée Be Here Now s'achève en mars 1998 sans remous. En novembre sort une compilation de faces B (choisies par les fans via Internet) intitulée The Masterplan.

Puis le groupe disparaît des feux de la rampe pendant presque deux ans. À l'été 1999, pendant l'enregistrement du quatrième album dans le sud de la France, le guitariste Paul Arthurs et le bassiste Paul « Guigsy » McGuigan quittent le groupe. Ils sont remplacés par Andy Bell (du groupe Ride) et Gem Archer (du groupe Heavy Stereo). Oasis fonde son propre label Big Brother Records en raison de la fermeture de Creation. Big Brother, filiale du groupe Sony, édite désormais leurs disques au Royaume-Uni.

L'album Standing On The Shoulder Of Giants sort en 2000, précédé du single Go Let It Out. Malgré des critiques et des ventes décevantes le groupe remplit toujours les salles, mais va une nouvelle fois perdre de son crédit quand Noel abandonne Oasis en mai 2000, excédé par son « singe de frère ». Un guitariste remplaçant, Matt Deighton (qui travailla avec Paul Weller), est embauché pour terminer les dates européennes, dont de nombreux festivals. Noel décide juste d'assurer la tournée des stades britanniques, complète depuis janvier, dont deux concerts au Wembley Stadium de Londres (qui serviront pour le DVD Familiar To Millions). La tournée se termine par deux dates aux festivals de Leeds et Reading, où beaucoup croient assister aux dernières prestations du groupe.

Printemps 2001, le groupe s'engage aux côtés des Black Crowes pour une tournée américaine intitulée Brotherly Love Tour. Seule date européenne de l'année, leur première partie de Neil Young à Paris-Bercy. Le groupe organise une tournée britannique dans des salles moyennes pour fêter ses dix ans, à Manchester, Londres et Glasgow : le Ten Years Of Noise & Confusion Tour. Les billets pour la tournée anniversaire sont mis en vente le 18 août 2001. Des fans font la queue pendant plus de 48 heures devant les salles. En quinze minutes, les places des six concerts sont épuisées. De longs shows qui offreront aux fans la primeur de deux nouveaux morceaux ('Hung In A Bad Place' composée par Gem Arhcer et 'The Hindu Times') ainsi que quelques raretés.

En 2002, 'Heathen Chemistry sort dans une ambiance plus sereine : les deux musiciens apparus fin 1999 sont complètement intégrés au groupe et participent à l'écriture, tout comme Liam qui se fend de Songbird. Le succès commercial revient grâce aux singles Stop Crying Your Heart Out et Little By Little. Les concerts s'enchaînent sans problèmes, notamment trois dates aux Finsbury Park de Londres devant 120 000 personnes en juillet. Décembre 2002 à Munich, Liam et le batteur Alan White ainsi que leurs gardes du corps sont impliqués dans une bagarre générale dans le bar de leur hôtel : le chanteur y laisse deux dents et une forte caution pour pouvoir rejoindre le Royaume-Uni libre. Les dates allemandes annulées sont repoussées en mars 2003 et seront les dernières de cette tournée.

En janvier 2004, le batteur Alan White quitte Oasis à la demande des autres membres, il ne s'investissait plus assez dans le travail du groupe. Oasis célèbre le dixième anniversaire de leur premier album Definitely Maybe avec la sortie d'un DVD commémoratif comprenant des videos ainsi que des interviews des anciens membres. Zak Starkey, fils de Ringo Starr (batteur des Beatles) et filleul de Keith Moon (batteur des Who), est pressenti comme nouveau batteur : il assure à la batterie les deux seuls concerts (britanniques) du groupe en 2004, à Poole et au festival de Glastonbury.

Le sixième album intitulé Don't Believe the Truth voit le jour le 30 mai 2005, un premier single nommé Lyla est édité le 16 mai. Album apprécié par la majeure partie de la presse, dates complètes à l'Olympia de Paris et au Madison Square Garden de New York puis tournée complète des stades britanniques (Manchester, Milton Keynes…) : le groupe retrouve une certaine stabilité et un succès critique qui le fuyait depuis quelques années. Deux autres singles sont issus de l'album Don't Believe the Truth: The Importance Of Being Idle et Let There Be Love.

Le 20 novembre 2006 est sorti la double compilation Stop The Clocks qui regroupe les plus grands hits d'Oasis en 18 morceaux, accompagnée du single 'Acquiesce'. Également à la même période est sorti Lord Don't Slow Me Down dans les salles anglaises, un documentaire retracant la dernière tournée mondiale du groupe.

Le 21 octobre 2007, sortie du premier Single Digital d'Oasis Lord Don't Slow Me Down disponible sur www.oasisinet.com. Ce single sera également en vente en version bundle avec 2 titres Live : Don't Look Back In Anger et The Meaning Of Soul.

 

Récompenses et Guinness Book

  • Definitely Maybe devient le premier album le plus vendu de l'histoire musicale britannique et entre directement à la première place avec 150 000 exemplaires écoulés en trois jours.
  • Grâce à leur 7ème numéro 1 au Royaume-Uni, Lyla, Oasis est nommé Most Successful Act of the last decade 1995-2005
  • Leurs 766 semaines de présence dans les hit parades britanniques leurs valent une mention dans le Livre Guinness des records dans la rubrique Book of British Hits Singles and Albums.
  • Tous leurs albums studio ont été n°1 au Royaume-Uni.
  • Wonderwall a été élue meilleure chanson britannique de tous les temps par les auditeurs de Virgin Radio en 2005.
  • Avec Lyla et The Importance Of Being Idle, Oasis à réussi pour la première fois à placer deux singles d'affilée à la première place au Royaume-Uni.
  • Definitely Maybe est élu meilleur album britannique de tous les temps en juin 2006 par le magasine musical anglais NME, devant entre-autres Sergent Pepper des Beatles. (What's The Story) Morning Glory se classe 5e à ce classement.

1994

  • Q Award comme Best New Act

1995

  • Brit Awards: Best British Breakthrough Act
  • Ivor Novello Awards: Songwriters Of The Year partagé avec Blur.
  • NME Awards: Best New Band, Album Of The Year - Definitely Maybe et Single Of The Year - "Live Forever"
  • Q Award: Best Live Act

1996

  • Brit Awards: Best British Album - (What's The Story) Morning Glory?, Best British Group et Best British Video - "Wonderwall"
  • NME Awards: Best Band, Best Live Band, Best Album - (What's The Story) Morning Glory?, et Best Single - "Wonderwall"
  • Q Award: Best Act In The World Today
  • MTV Europe Music Awards: Best Group

1997

  • NME Awards: Best Musical Event - Knebworth et Band Of The Year
  • Q Award:Best Act In The World Today
  • MTV Europe Music Awards: Best Rock

2000

  • Q Award: Best Live Act

2001

  • NME Award: Hero Of The Year - Liam Gallagher

Leur tire "Stop Crying Your Heart" est nommé pour la musique originale du film "The Butterfly Effect" avec l'actrice Ashton Kutcher, film à succès.

2003

  • NME Awards: Best UK Band, Artist Of The Year et Best Haircut - Liam Gallagher

2005

  • NME Award: Best Music DVD - Definitely Maybe
  • Q Awards: Best Album - Don't Believe The Truth et People's Choice Award

2006

  • NME Awards: Best Video - The Importance Of Being Idle

2007

  • Brits Awards : "Oustanding Contribution To British Music" Award.

Leurs singles numéros 1 au Royaume-Uni :

  • Some Might Say de l'album (What's the Story) Morning Glory?
  • Don't Look Back In Anger de l'album (What's the Story) Morning Glory?
  • D'You Know What I Mean de l'album Be Here Now
  • All Around the World de l'album Be Here Now
  • Go Let it Out de l'album Standing on the Shoulder of Giants
  • The Hindu Times de l'album Heathen Chemistry
  • Lyla de l'album Don't Believe the Truth
  • The Importance Of Being Idle de l'album Don't Believe the Truth

 

Discographie

Albums

Année Album
1994 Definitely Maybe
1995 (What's the Story) Morning Glory?
1997 Be Here Now
2000 Standing on the Shoulder of Giants
2002 Heathen Chemistry
2005 Don't Believe the Truth

 

Albums Live

Année Album
2000 Familiar To Millions

 

Compilations

Année Album
1998 The Masterplan - (Compilation de faces B)
2006 Stop the Clocks (Double Best of)

 

Singles

Date Album Album studio
11 avril 1994 Supersonic Definitely Maybe
13 juin 1994 Shakermaker Definitely Maybe
8 août 1994 Live Forever Definitely Maybe
10 octobre 1994 Cigarettes & Alcohol Definitely Maybe
8 décembre 1994 Whatever Whatever (EP)
24 avril 1995 Some Might Say (What's the Story) Morning Glory?
14 août 1995 Roll With It (What's the Story) Morning Glory?
15 septembre 1995 Morning Glory - (Australie uniquement) (What's the Story) Morning Glory?
30 octobre 1995 Wonderwall (What's the Story) Morning Glory?
19 février 1996 Don't Look Back in Anger (What's the Story) Morning Glory?
13 mai 1996 Champagne Supernova - (Australie uniquement) (What's the Story) Morning Glory?
7 juillet 1997 D'You Know What I Mean Be Here Now
22 septembre 1997 Stand By Me Be Here Now
12 janvier 1998 All Around the World Be Here Now
19 février 1998 Don't Go Away - (Japon uniquement) Be Here Now
7 février 2000 Go Let it Out Standing on the Shoulder of Giants
7 février 2000 Who Feels Love? Standing on the Shoulder of Giants
17 avril 2000 Sunday Morning Call Standing on the Shoulder of Giants
15 avril 2002 The Hindu Times Heathen Chemistry
17 juin 2002 Stop Crying Your Heart Out Heathen Chemistry
23 septembre 2002 Little by Little / She is Love Heathen Chemistry
3 février 2003 Songbird Heathen Chemistry
16 mai 2005 Lyla Don't Believe the Truth
22 août 2005 The Importance Of Being Idle Don't Believe the Truth
28 novembre 2005 Let There Be Love Don't Believe the Truth

 




Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Oasis
Consulter la biographie en anglais. en

Titres diffusés:
Commentaires sur l'artiste par les membres:

Les commentaires ne sont pas activés actuellement.

 

Rtb