Electra Radio The Rock And Dance Radio - Webradio Rock Electro

...
Rock & Dance
ID: 802The Thrills Irlande
Il ne faut pas s’y méprendre, the Thrills ont quelque chose de spécial. Le groupe réussit toujours à tomber sur la bonne combinaison, citant des influences aussi disparates que les Beach Boys, ESP et Burt Bacharach, de même que les films «The Virgin Suicides» et «West Side Story». Cette grandeur génétique s’explique par le fait que les membres du groupe irlandais ont la musique dans le sang. Le chanteur Conor Deasy et le guitariste Daniel Ryan grandissent l’un à côté de l’autre à Dublin. Ils sont tous les deux obsédés par la musique. Pour eux, faire partie d’un groupe est la seule solution. À 15 ans, ils ajoutent leurs camarades de classe Kevin Horan aux claviers et Ben Carrigan à la batterie. Padraic McMahon vient plus tard compléter le portrait à la basse.

Le groupe passe les premières années à répéter d’une maison à l’autre tout en se familiarisant avec les instruments et le plaisir de composer. Quand arrive l’été 1999, the Thrills ont un plan. Puisqu’ils adorent tous la musique de la Côte Ouest de la fin des années 60 et des années 70, plutôt que de tenter de recréer le son, ils décident de se rendre sur place pour constater et s’en imprégner. Les cinq musiciens passent ainsi quatre mois à San Diego. Ce voyage change complètement la perspective du groupe et conforte son désir de faire de la musique. The Thrills font une nouvelle excursion américaine, à San Francisco cette fois, au cours de l’été 2000. Lors du retour à Dublin, le groupe s’enferme pendant plusieurs mois afin de transposer sa dose de soleil américain sur des maquettes qui leurs permettent finalement de signer un contrat avec l’étiquette Supremo en 2001.

Les choses ne fonctionnent pas comme prévu avec Supremo, mais le bouche-à-oreille commence à faire son œuvre et les grandes étiquettes commencent à faire des offres intéressant au quintet. The Thrills s’entendent finalement avec Virgin, étiquette avec laquelle tout le monde est à l’aise.

Tout semble aller pour le mieux, mais les choses ne font que s’améliorer. Après en avoir entendu parler par un mai, Morissey, ancien chanteur des Smiths, se présente à une répétition. Il aime tellement ce qu’il entend qu’il offre au groupe d’assurer sa première partie lors de sa tournée.

Après la tournée, le groupe entre finalement en studio pour enregistrer un premier album. L’enregistrement de fait à Los Angeles avec le réalisateur Tony Hoffer qui a également travaillé avec Air, Beck et les Smashing Pumpkins. «So Much for the City» est finalement lancé en mai 2003 et reçoit des critiques élogieuses.


Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/The Thrills
Consulter la biographie en anglais. en

Titres diffusés:
Commentaires sur l'artiste par les membres:

Les commentaires ne sont pas activés actuellement.

 

Rtb